franck provostC’est sur une histoire de famille bien connue des coiffeurs que M6 a braqué les projecteurs le dimanche 3 avril, à 20h50, dans l’émission « Capital » : celle de Franck Provost, de son fils Fabien, directeur artistique, et de sa fille Olivia, directrice de la communication et du marketing au sein de son groupe Provalliance (enseignes Franck Provost, Jean Louis David, Saint Algue, Intermède, Niwel…). Avec leur simplicité et enthousiasme habituels, tous les trois se sont prêtés au jeu de l’interview au micro de François-Xavier Ménage. Avril est décidément un mois très médiatique pour le clan Provost, puisque Fabien a également été sollicité pour prendre part à la deuxième saison du programme « 5 salons qui décoiffent », également sur M6, tous les jours de la semaine à 17h25, du 18 au 22 avril. A lui de donner ses commentaires à chaud et de noter les candidats, parallèlement aux notes attribuées par leurs concurrents. Une évaluation qui comptera pour 50% dans la moyenne finale des 3 épreuves (déco/ambiance salon, coiffure imposée, transformation). Ce qui n’empêche pas Franck Provost de garder le contact avec la réalité et de s’engager pour des causes auxquelles il croit. Il participe en effet à la campagne lancée par SOS Autisme France, figurant parmi les 25 personnalités publiques qui ont tourné le clip : « Je suis autiste, et alors ? », actuellement diffusé sur les grandes chaînes de télévision, les chaînes de la TNT et dans les salles de cinéma. Objectif : changer le regard du grand public sur les autistes et les aider à mieux s’intégrer dans la société.

Photo : D.R.

Article vu dans l’Éclaireur